URS FISCHER DONNE UN COUP D’ART CONTEMPORAIN AU LEGION OF HONOR

Le Legion of Honor Museum se donne des airs de Musée d'Art Contemporain et c'est une totale réussite... en accueillant l'artiste suisse Urs Fischer et en l'invitant à s'intégrer à sa collection permanente.

 

 

On était déjà complètement fan du Legion of Honor. C'est encore confirmé après avoir découvert l'exposition Urs Fischer : the Public and the Private. En réalité, c'est au-delà d'une simple exposition. Le Legion of Honor a invité l'artiste suisse Urs Fischer à venir nous donner une nouvelle perspective dans notre compréhension et appréciation de la collection permanente du Musée et en particulier les sculptures de Rodin.

 

Urs Fischer a lui-même orchestré l'intégration de ses oeuvres à la collection permanente du Legion of Honor, soient près 30 sculptures et peintures qui offrent un magnifique tour d'horizon de son oeuvre dans laquel il explore les tensions entre le materiel et le digital, entre l'objet et l'image. Effectivement... c'est complexe. On ne comprendra pas forcément tout, mais le résultat visuel est brillant, coloré, créatif, hors norme, nous laisse parfois souriant, parfois mal à l'aise, toujours intrigué et singulièrement interpelé.

 

Suivre Urs Fischer au Legion of Honor nous a rappelé cette magnifique exposition 28 Chinese présenté à l'Asian Art Museum l'été dernier. On avait alors adoré l'effet ''chasse au trésor'' au coeur de la collection permanente qui avait accueilli en son sein des oeuvres ultra modernes et contemporaines.

 

Urs Fischer nous offre comme un filtre pour redécouvrir la collection du Legion of Honor avec quelques symboles forts.

 

Comme cet homme debout, symbole d'une éphémérité irrémédiable. Cet homme est une bougie qui a été allumée lors de la press preview. L'idée est formidable et ne vous inquiétez pas... il ne se consumera pas en entier avant votre passage au musée.

 

 

Comme ce portrait Drained qui juxtapose Frankenstein avec les yeux, le nez etv la bouche de Fischer lui-même. C'est une oeuvre d'une série dédiée aux monstres morts-vivants (undead) qui ont une place importante dans notre culture contemporaine. L'image est dérangeante, nous bouscule et nous mène à la réflexion.

 

 

Comme ces yeux qui vous fixent, comme le Lead and Tin et ses airs de zombie, comme cette table à repasser et son fer aux multiples miroirs, comme ce sofa recouvert de gravier, comme ce casque argenté (qui pourrait être celui de Daftpunk) et son escargot doré, comme ces bronzes dans la cours extérieure qui semblent mêler burlesque, nonchalance, provocation et absurde.

 

 

Urs Fischer ébranle le Legion of Honor pour le meilleur de l'art. Laissez-vous entrainer sur cet étonnant et inattendu chemin initiatique.

 

 

 

 

URS FISCHER : THE PUBLIC AND THE PRIVATE

@ the Legion of Honor Museum

Du 22 avril au 2 juillet 2017

Toutes les infos sur le Musée et l'exposition

 

 

Et jusqu'au 29 mai 2017, profitez-en pour découvrir l'expo Monet au de Young Museum.

 

> Monet avant l’impressionnisme… à San Francisco, au Legion of Honor

MONET, THE EARLY YEARS

@ the Legion of Honor Museum

Du 25 février au 29 mai 2017