AU LYCEE FRANCAIS DE SAN FRANCISCO, LE BILINGUISME A LE VENT EN POUPE