OLE! IN SAN RAFAEL

Récital de chants espagnols

@ The Belrose Theatre

Vendredi 5 avril @ 8pm

Antonia Denavit revient sur scène accompagnée par Kerrilyn Renshaw au piano.

 

Antonia avait eu la gentillesse de répondre à nos questions à l'approche de son spectacle au Théâtre du Lycée Français de San Francisco le 8 mars dernier. Elle a enchanté son auditoire et revient donc sur scène, cette fois-ci à San Rafael.

 

 

Voici l'interview que nous avions réalisée le mois dernier, interview dans laquelle Antonia nous parlait d'elle, de ses inspirations, de sa passion pour le chant lyrique. 

 

 

 

Parle-nous un peu de toi et de ta passion pour le chant (tes concerts passés, tes coups de coeur, tes influences et tes inspirations...)

 

J’ai commencé la musique par des études de piano et me suis rapidement orientée vers le chant lyrique que je découvre en faisant mon MBA à l'Université de Portland dans l'Oregon ! J’ai intégré la chorale de l'Université pour interpréter la Passion selon Saint-Jean de JS Bach avec laquelle je suis partie en tournée en 1991 sous la direction de Robert Shaw, un chef d’orchestre fantastique. Ça commençait bien ! Je ne me suis plus arrêtée de chanter depuis ! Je suis retournée en France et ai étudié, tout en travaillant, avec Nathalie Foucher au Conservatoire de Musique de Melun où j’obtins mon diplôme avec les félicitations du jury en 2009.


J’ai eu l’occasion d’interpréter plusieurs rôles dans des opéras et comédies musicales avec l'Orchestre Philharmonique de la ville sous la direction de Didier Hu. Mes rôles fétiches sont : la comtesse Almaviva dans Le Nozze di Figaro de Mozart, Pamina dans Die Zauberflöte de Mozart, Antonia dans Les Contes d'Hoffmann et Diane dans Orphée aux Enfers d’Offenbach. J’ai eu l’occasion de donner de nombreux récitals publics et privés à Paris, en région parisienne et en Corse.


Je suis également passionnée par les claquettes que j’ai pratiquées pendant plus de dix années au Centre de Danse du Marais à Paris ce qui m’a permis de chorégraphier de nombreux spectacles et comédies musicales auxquels j’ai participé.

Petite parenthèse : je donne des cours de claquettes les mardis (3201 Balboa street à 10h30), avis aux amateurs !

 

 

Quant au récital du 8: tu nous en dis un peu plus? (les compositeurs, les morceaux sélectionnés...)

 

Le choix des morceaux de ce récital est très personnel. Chacune des mélodies résonne en moi tout particulièrement. Elles font sans doute écho à mes racines espagnoles (mon arrière-grand-mère était de Bilbao). De plus, la culture espagnole me fascine parce qu’elle est symbiose entre l’outrance et la subtilité. C’est une culture qui vient de la terre. La musique qui la représente est un mélange indécis de couleurs, brutes et délicates, populaires et savantes. La voix doit embrasser ces contrastes ! 

 

J’ai choisi des mélodies de compositeurs espagnols de la fin du XIXème – début XXème siècle : Granados, Turina, Obradors… Je suis allée chercher les compositeurs inspirés par cette culture forte et ces rythmes dansants, j’ai découvert des merveilles de mélodies composées par Ravel et Rossini en Europe, Sandoval et Piazzola en Amérique Latine, Weill en Amérique du Nord. D’autres chants fascinants aussi que vous pourrez découvrir lors du récital, olé !

 

Je suis accompagnée par ma pianiste Kerrilyn Renshaw, avec qui je travaille depuis plus d’une année. Son mari, guitariste classique, va interpréter quelques morceaux également. Quelles belles rencontres ! 

 

J’ai décidé pour la première fois d’incorporer des éléments de danse dans mon récital, c’est un challenge terriblement excitant ! Avec bonheur, Danica Sena, danseuse et metteur en scène, m’aide à chorégraphier certaines mélodies.

 

 

Pour parler de SF... Depuis quand y es-tu installée? Quels sont les lieux de concert que tu recommanderais pour les avoir testés en tant qu'artiste ou en tant que public?

 

J’ai déménagé à San Francisco avec ma famille en septembre 2011. Deux jours après mon arrivée, je participais à la master class d’Anja Strauss au Conservatoire de Musique de la ville. J’ai eu l’occasion d’y rencontrer des chanteurs des quatre coins du monde avec qui j’ai donné des concerts à San Francisco et à Sacramento sur le thème du printemps, de l’amour et du voyage. La première salle qui m’a impressionnée est le Concert Hall du conservatoire, j’ai cru me retrouver à la salle Pleyel ! L’auditorium du Lycée Français de San Francisco mérite sa réputation de meilleure acoustique de Californie du Nord ! Et c’est avec un réel plaisir que je retrouve cette scène le 8 mars prochain (après le récital « Ah ! Vive l’Amour ! » donné en mars dernier).

 

Je garde un souvenir ému d’un concert que j’ai donné en septembre dernier dans une église construite 100% en bois sur Quintara street, l’acoustique et l’atmosphère y étaient incroyables.

 

 

Et quelles sont tes petites trouvailles fétiches (un resto, un magasin, une escapade...)?

 

J’adore aller déjeuner chez Bocce à Sausalito, on y déguste les meilleures pizzas du monde, les pieds dans l’eau avec pour décors les mouettes et les mâts des voiliers, à…15 mn du centre de SF. 
Dandelion Chocolate, une boutique/fabrique de chocolat découverte par hasard dans Mission : je la recommande à tous les aficionados de chocolat.
Chaque quartier de la ville est pour moi une escapade en soi…

 

 

 


Récital Ol
é!

Par Antonia Denavit

@ the Belrose Theatre

Vendredi 5 avril @ 8pm

The Belrose Theatre, 1415 fifth Avenue, San Rafael
Tickets: $20 - By reservation only: (415) 454 6422

www.thebelrose.com