Matisse et Diebenkorn... 2 bonnes raisons de faire un tour au SFMOMA

in

Naturellement... le SFMOMA fourmille de splendides raisons d'y aller, d'y retourner, de s'y perdre un peu et de se laisser bercer d'art et de beauté. Il se trouve que la nouvelle expo dédiée à Matisse et Diebenkorn est juste sublime. LostinSF vous raconte ses impressions.

 

LostinSF est allé découvrir l'exposition Matisse/Diebenkorn au SFMOMA qui ouvre ses portes le 11 mars 2017. Ce fut comme une apparition... littéralement. Ce fut surtout un coup de foudre total et une (re)découverte, mélange d'émerveillement et d'enchantement. Matisse est un peu dans notre ADN. En revanche, on connait moins bien Diebekorn et on avait eu la mauvaise idée de faire l'impasse sur l'expo qui lui était dédiée au de Young en 2013 pour ses années Berkeley. Mais quelle erreur !

 

En bref...

 

L'exposition met en lumière la fascination d'une vie de Diebenkorn pour Matisse, et comment cette admiration sans borne a influencé son art et son travail de multiples façons.

 

Richard Diebenkorn est un artiste essentiel du ''Bay Area Figurative Movement'' (Qualifié d'école de San Francisco en Français.) Il est né à Portland en 1922, mais a grandi à San Francisco dans le quartier d'Ingleside (vous y aimerez les couleurs et les courbes des collines), a fait sa ''High School'' à Lowell et a étudié à Stanford, Berkeley et au San Francisco Art Institute. Difficile de faire plus local.

 

Il a vécu à San Francisco et la Baie avec quelques coupures au Nouveau Mexique, en Illinois... Il restera à Berkeley pendant près de 15 ans, dans les années 50 et 60. Il déménagera ensuite à Los Angeles. Dans ses inspirations, on trouve Edward Hopper, Willem de Kooning, Arshile Gorky entre autres... et surtout et toujours Henri Matisse. 

 

Son expérience la plus forte et la plus prégnante de Matisse a eu lieu à Los Angeles en 1952, près de 10 ans après en avoir découvert certaines oeuvres pour la première fois, à Palo Alto chez Sarah Stein. (On vous parlait déjà d'elle, il y a quelques années pour une exposition, déjà au SFMOMA > lostinsf.com/matisse-picasso-et-les-avant-gardes-parisiens.) Depuis cette découverte/révélation, Richard Diebemkorn n'a cessé d'intégrer des éléments inspirés de l'artiste Français dans ses propres compositions.

 

Les 2 artistes ne se sont jamais rencontrés. Mais ils ont tous les 2 un lien fort avec San Francisco et le SFMOMA en particulier. Cette exposition les réunit donc au SFMOMA avec une mise en parallèle parfois déconcertante mettant en lumière les inspirations, les influences, et in fine, les hommages rendus par Diebenkorn au maitre Matisse.

 

 Left: Henri Matisse, The Blue Window, 1913; oil on canvas; The Museum of Modern Art, New York, Abby Aldrich Rockefeller Fund; © Succession H. Matisse / Artists Rights Society (ARS), New York

Right: Richard Diebenkorn, Woman on a Porch, 1958; oil on canvas; New Orleans Museum of Art, museum purchase through the National Endowment for the Arts Matching Grant; © the Richard Diebenkorn Foundation

 

Préparez-vous à une exposition d'ampleur, une exposition dense et intense, pour laquelle il faut du temps afin de pouvoir s'en imprégner. Elle réunit 40 oeuvres de Matisse et 60 de Diebenkorn.

 

 

Les photos sont interdites et nous avons respecté cette requête à la lettre... - c'est le cas de le dire. Donc, pas de compte-rendu visuel, mais des mots pour imaginer. Nous avons pris quelques notes en parcourant les salles. En voici, le résultat, en style télégraphique...

 

Diebenkorn Berkeley #7
Urbana #2 The Archer Ce bleu !
Woman on a Porch !! Comme une commaissance. 
La Femme au Chapeau de Matisse (bien sûr !) et Seated Figure with Hat de Diebenkorn (il y a comme une posture, une attitude, un langage corporel avec des similitudes troublantes)
Still life with Orange Peel!!! Je n'aurais pas cru pouvoir m'extasier sur une nature morte.
Coffee de Diebenkorn / Laurette in a green robe de Matisse // Le parallèle est impressionant. 
Man and Woman in a large room bleus en tout genre et Gris. C'est Diebenkorn et c'est tellement beau.
Girl with plant 
Girl with flowered background
Matisse Carmelina // with Studio Wall de Diebenkorn Comme un hommage au maitre.
Recollection of a visit to Leningrad de Diebenkorn.
Possiblement notre préféré. Le jeu des motifs est à tomber.
Ingleside Splendide!!!! On adore par ce que en plus, le paysage nous est familier. 
-

Voilà. Dans un style on ne peut plus simple, un premier élan face à cette exposition splendide. Et au coeur de cette explosion de couleurs, vous devriez adorer la salle ''Drawing from the Model'' tout en Noir et Blanc. Difficile de s'en échapper.
-
Le seul défaut de cette expo sera la foule qu'elle va attirer. Réservez vos places, prenez l'app SFMOMA sur vos Iphones, choisissez bien votre moment et prenez le temps. 
-
Bonne expo !
-
-
MATISSE DIEBENKORN
@ SFMOMA
Ouvert de 10am à 5pm du vendredi au mardi
Ouvert de 10am à 9pm le jeudi
Fermé le mercredi