Les meilleurs restos français de San Francisco

On dit que si un jour tous les San Franciscains décidaient de sortir dîner au même moment, les quelques 800 000 habitants trouveraient tous une place assise dans les restaurants et cafés de la ville. Bon, d'accord, ça parait un peu exagéré, mais l'anecdote illustre assez bien l'abondance de restaurants que l'on trouve ici.


San Francisco ville cosmopolite par excellence, est un carrefour géographique entre l'est et l'ouest où toutes sortes de nationalités sont représentées. L'ouverture d'esprit légendaire de ses habitants fait que chaque culture trouve sa place et est, entre autre, représentée par sa cuisine. De l'éthiopien, à l'hawaiien, en passant par le coréen, et le cajun, l'éventail de choix est large.


Depuis les débuts de la présence française à San Francisco, à l'époque de la ruée vers l'or, des français ont tenu les meilleurs restaurants et cafés de la ville. Les plus prestigieux restaurants sont toujours français, même s'il faut bien dire que la cuisine française a perdu au fil des années son monopole des grands chefs et des grandes tables. Cela dit il y a toujours un "je ne sais quoi" français dans la cuisine californienne, qui souvent marie habillement modernité et tradition, ou "fusion", qui mêle orient et occident.

 


La liste des restaurants français à San Francisco est longue. Les clients étant exigeants, nous avons la chance d'avoir de très bons restaurants dans tous les coins de la ville.

 

Downtown est le quartier qui regroupe le plus grand nombre d'entre eux. Là même où les chercheurs d'or avaient établi French Town, il y a 150 ans. On rêverait, comme les chinois, les italiens, les mexicains ou encore les japonais, d'avoir Notre quartier. Ce n'est pas tout à fait le cas, mais il y a bien un petit air parisien aux détours de Grant, Bush et Montgomery street.


Le Café de la Presse, qui porte bien son nom puisqu'on y trouve toute la presse française, ou presque. La carte très bistro est idéal pour un déjeuner en ville. Il est situé en face d'une monumentale porte vert jade ornée de dragons, qui marque la "frontière" avec Chinatown.


A côté, Le Central, le plus vieux restaurant français de SF, qui sert son fameux cassoulet depuis 1974.


Un peu plus haut sur Bush, Bouche, une cuisine française moderne et innovante, une ambiance chaleureuse, dans un tout petit restaurant sur deux étages, que l'on vous recommande vivement. Surtout pour les sardines et le saumon.


Dans Claude Lane, petite allée tranquille au milieu des grands buildings, Café Claude, un très bon restaurant, style bistro, avec groupes de jazz le soir, du jeudi au samedi.


Sa petite sœur Claudine, à l'angle de l'allée, est un bon bar à vin convivial et agréable.


Après avoir fait un joli lifting et rafraîchi sa carte, Café Bastille reste incontournable pour les déjeuners ensoleillés en terrasse, les soirs de fête (…de la musique ou nationale) et de grands événements (sportifs, électoraux...).


Plouf, le seul restaurant de la ville qui propose une si large et excellente sélection de moules frites. Un cadre moderne et une terrasse qui peut être bondée tant Belden Place est une allée prisée en centre ville.

 

Et puis pas très loin, Fleur de Lys, l'un des restaurants les plus réputés de la ville, l'un des plus chers aussi. Une cuisine française moderne et soumise à de nombreuses influences, applaudie par les critiques gastronomiques et auréolée d'une étoile Michelin en 2011. À réserver pour une grande occasion. (Et si vous voulez goûter la cuisine du chef Hubert Keller sans vous ruiner, rendez vous au Burger Bar dans Macy's. Bon c'est vrai, ce n'est pas tout à fait même expérience mais les hamburgers sont très bons! Les milk shakes aussi.)

 

Depuis la parution de cet article,

Fleur de Lys a malheureusement refermé ses portes.


Muka Longtemps caché derrière L'Alliance Française, au sous sol, est un lieu très agréable pour un dîner frugal ou un dessert, et un bon verre de vin. Désormais, retrouvez le dans Hayes Valley sur Grove Street.

Au cœur de North Beach, coincé entre deux pizzerias, Café Jacqueline est réputé pour ses succulents soufflés salés et sucrés.


Et pas très loin, Piperade, LE restaurant basque de San Francisco. Une excellente carte et un cadre chaleureux. On retrouve toutes les saveurs et les couleurs du Pays Basque, du piment d’Espelette à la serviette de table.


Restaurant Ducroix, un tout petit restaurant au cœur de Financial District. Il y a des chances que vous soyez passé de nombreuses fois devant sans même l'avoir remarqué tant il est discret. Aucune prétention donc, mais une bonne cuisine française traditionnelle. 

 

Depuis la parution de cet article,

Ducroix a malheureusement refermé ses portes.


En traversant Market, le charmant Le Charm propose lui aussi une cuisine française traditionnelle. Et une excellente charcuterie maison.

 

Depuis la parution de cet article,

Le Charm a refermé ses portes, 

mais a réouvert grâce à Mathilde Gravel

qui avait travaillé des années avec l'équipe de Le Charm

et s'appelle désormais Mathilde, tout simplement.


Un des premiers restaurants à s'être risquer dans SOMA, quand il n'y avait rien ou presque, Fringale, excellent, classique, et toujours aussi bon. Hummm, les côtes d'agneau! Et le confit de canard! Et la crème brûlée!...


Deux bistros incontournables sur Potrero Hill. Ambiance chaleureuse, et cuisine française sous influences. Menu très varié Chez Maman pour le déjeuner et cuisine provençale Chez Papa pour le dîner. Ou le contraire.

 

Chez Papa (de Potrero et de Mint Plaza) a refermé ses portes

après 12 années de bons et loyaux services. À suivre...

 

Pour faire simple, il y a désormais deux Chez Maman,

celui de Potrero (East)

et un autre sur Gough Street (West) dans Hayes Valley.


Sur Folsom, Terroir, est un lieu hybride bar et marchand de vin bio. Idéal pour un apéritif accompagné d'une assiette de charcutier en début de soirée.

Dans Mission, Garçon, un bistro parisien au cœur du quartier devenu trendy. Très frenchy: décor, service, menu. On aime parce qu'on n'est pas dépaysé, ou plutôt si, justement.


Une cuisine généreuse et une ambiance chaleureuse, au cœur de Castro : Bisou peut sembler exubérant à l'image de son chef, Nick, qui n'est pas avare de... bisous. Mimosa et Bloody Mary à volonté pour le brunch! Hip!


Blush, un bar à vin ouvert tard le soir qui propose une grande sélection au verre ou à la bouteille et un menu de petites assiettes, méli mélo franco italiano espagnol. Des canapés confortables, desquels il est difficile de se relever en fin de soirée... Musique live les mardis et jeudis soir. Et tous les derniers lundis du mois la Troupe d'Impro de San Francisco.


Après avoir dîné à L'Ardoise, en ressortant dans la rue, vous pourriez oublier que vous étiez encore à San Francisco. 
L’ambiance feutrée dans ce très bon bistro vous télé-transportera en France. Allez-y, essayez!

On continue ?


A Noe Valley, Le Zinc. Ambiance bistrot parisien dans ce restaurant de quartier simple et chaleureux. Un patio très agréable.

 

Le Zinc a malheureusement refermé ses portes.

Mais la bonne ouverture, c'est l'luverture du bistro français Chez Marius, à la même adresse,

par le chef du P'tit Laurent.



Zazie est très prisée pour ses petits déjeuners et ses brunchs copieux. Carte française et portions américaines! C'est bon de prendre son temps dans le patio quand le soleil brille dans Cole Valley.

Dans Hayes Valley, Absinthe, un décor de brasserie début de siècle. Le 20ème! Le restaurant calme et charmant, et le bar très fréquenté et bruyant sont bien séparés, à vous de choisir votre côté selon vos envies.


En face, Chez Maman est descendue de sa colline pour ouvrir Chez Maman West. Une carte très éclectique des crêpes, des moules, des hamburgers et, tiens, des spécialités mexicaines! Il y en a vraiment pour tous les goûts.

Du côté de Russian Hill, Cocotte, un des tout nouveaux restaurants français de la ville. C'est Hyde Street Bistro qui s'est transformé en un très bon restaurant de quartier. Chez Cocotte, du poulet, bien sûr, mais aussi de bonnes spécialités françaises, et un chef très sympa!


La Folie, un restaurant gastronomique étoilé au guide Michelin, classé parmi les meilleurs restaurants des États Unis. Une expérience gustative à réserver pour les grandes occasions. François Hollande y a déjeuné avec la crème de la crème de la Silicone Valley lors de sa visite à San Francisco. Quand même! 


Et pour les plus petites occasions, La Folie Lounge, pour boire un cocktail et manger léger. C'est juste à côté.


Amélie, une déco design, une ambiance jeune et branchée, un bar à vin moderne. Des assiettes de fromages et de charcuterie, pour grignoter en début ou en fin de soirée, avec un bon verre de vin.

 

 

 

À Cow Hollow, on vous recommande Le Café des Amis, un cadre et une carte de brasserie parisienne. Un des meilleurs tartares qui soit. Le Maître d'Hôtel est attentif et charmant.

 

Depuis la parution de cet article,

Le Café des amis a malheureusement refermé ses portes.


Un peu plus loin, Gamine, très peu de tables, et une petite salle privée, gardée presque secrète. Une bonne carte, simple et sans prétention.


À l'orée du Presidio, Baker Street Bistro, une cuisine française traditionnelle classique, et un brunch le week-end . C'est à  deux pas des célèbres escaliers de Lyon Street. Allez, hop, hop, hop, on monte les marches ça ouvre l'appétit! Et ne le dites à personne, mais on peut déguster du foie gras en toute légalité  au Presidio Social Club juste de l'autre côté de la rue, puisque que c'est un territoire fédéral qui échappe aux lois californiennes (demandez à votre serveur car ce n'est pas proposé sur le menu...)


Au nord de Lombard, dans la Marina, Bistro Aix, dans un joli cadre simple, une carte française très influencée par la cuisine italienne et californienne quand même. Le patio chauffé, c'est toujours une bonne idée!  

 

Sur Pacific Heights, Chouquet's, idéal pour un déjeuner léger en terrasse au soleil, les salades sont délicieuses. Cela dit, c'est très bien aussi pour le dîner ou même le brunch.

 

Chapeau! Un très bon restaurant, qui, il faut bien le dire, est assez inattendu dans l’Inner Richmond. Un accueil chaleureux et une ambiance calme et feutrée. Avis aux amateurs: les ris de veau sont particulièrement exquis.

Chouchou, du côté de Portola, est un très bon restaurant de quartier. Une cuisine traditionnelle et simple. Les tartes du jour maison sont toujours délicieuses.

 

 

> Les adresses des restos et les liens pour réserver

 

 

Merci à Cécile d'avoir partagé avec nous son carnet d'adresses de restaurants français à San Francisco. 

 

Retrouvez ses adresses et d'autres adresses de cuisine du monde entier dans notre sélection des meilleurs restos de SF.