La tête haute avec Catherine Deneuve

in

[updated] La Tête Haute est disponible en streaming sur Netflix depuis Novembre 2016.

La Tête Haute, le dernier film de la réalisatrice Emmanuelle Bercot avec Catherine Deneuve, Benoît Magimel, Sara Forestier et la révélation Rod Paradot, sort à San Francisco. On a vu, on a aimé, on en parle et on partage.

 

Emmanuelle Bercot et Catherine Deneuve n'en sont pas à leur première collaboration. Elle s'en va (On my Way) révélait leur talent et leur plaisir à travailler ensemble. Catherine Deneuve est simple et brillante, belle et rayonnante, convaincante et émouvante. 

 

Emmanuelle Bercot avait co-écrit Polisse avec Maïwenn et y démontrait déjà toute sa sensibilité. Elle a réuni pour ce sujet qui lui tient à coeur, un groupe d'acteurs magnifiques. Catherine Deneuve bien sûr... Benoît Magimel en éducateur revenu de loin, Sara Forestier en mère paumée absolument bouleversante et Rod Paradot, la révélation saluée aux Césars, qui jongle et vibre de colère exacerbée, de sentiments contraires ingérables. Malony, son personnage, nous effraie et nous subjugue en même temps, on l'aime totalement dans la crainte permanente de sa perte. C'est un ange en guerre contre lui-même toujours au bord de l'implosion.

 

 

Ce film est une totale réussite. L'histoire en bref...

Malony, à qui sa mère, volage et instable, n'assure pas un cadre éducatif satisfaisant, se voit placé par la juge des enfants dans plusieurs établissements de plus en plus contraignants. Sa scolarité désastreuse est interrompue et il est sujet à des crises de violence qu'il ne contrôle pas. Cependant, la juge des enfants qui le suit persiste à tenter de l'aider en dépit du peu de résultats auxquels elle parvient et de la rébellion systématique de Malony. Le film met en scène les tribulations du garçon entre sa sixième et sa dix-huitième année, alors que, pris en main par un éducateur plein de bonne volonté, il oscille entre espoir et rechutes chaque fois plus inquiétantes.

 

 

La tête haute, en quelque sorte, c'est Mommy de Xavier Dolan, mais écrit et réalisé par une femme. La relation mère-fils est toujours aussi bouleversante, mais avec une émotion et un regard différents.

 

 

 

La performance de Sara Forestier est incroyable. Enlaidie, méconnaissable, elle incarne comme un vertige de sentiments contradictoires, d'amour et d'égoïsme, d'aveuglement et de misère. C'est une mère enfant, une mère midinette, une mère perdue et parfois, elle est là.

 

 

Quant à Rod Paradot, il est simplement époustouflant. La rage à fleur de peau, la colère en permanence qui gronde, le dépasse, le fait chavirer et pourtant, beaucoup d'amour, de demande d'amour.

 

Et Emmanuelle Bercot réussit ce tour de force de nous offrir un film crédible avec de vrais gens. Les éducateurs sont réels et on se réjouit que de telles personnes existent, les petites frappes qui entourent Malony sont réelles aussi avec leur vie en vrac, les repères sont floutés, la misère montre sa violence tenace et sa brutalité douloureuse. Cette vérité est importante et le film, certes sombre, nous fait malgré tout parfois sourire, réfléchir, nous interroger et nous attache à ses personnages.

 

 

LA TÊTE HAUTE (STANDING TALL)

De Emmanuelle Bercot

Avec Catherine Deneuve, Benoît Magimel, Sara Forestier et Rod Paradot.

Sortie le 15 avril 2016 à San Francisco

Landmark Clay in San Francisco