IN THE MIDDLE OF NOWHERE

In the middle of nowhere? C'est exactement entre le Black Rock desert du Nevada et San Francisco! La galerie Jules Maeght vous y entraine!<--break- />

 

 

Nous avons rencontré Arnaud Gaertner qui, caméra à la main, a immortalisé ses souvenirs émerveillés de Burning Man. Nous lui avons posé quelques questions afin d'en savoir plus tandis que ses photos sont présentées jusqu'au  6 juin 2015 à la Galerie Jules Maeght dans Hayes Valley.

 

Voici ce qu'il nous a dit...

 

D'où je viens?

J'ai commencé à pratiquer la photographie dès mon enfance lors des nombreux voyages en famille et cela n'a jamais cessé. J'ai eu la chance de vite decouvrir la magie du monde et la diversité de ses cultures, des paysages et des gens qui l'habitent. Mes photographies me permettent de capter des moments uniques et éphémères. Je vis depuis 3 ans en Californie et aime explorer ses merveilles  l'appareil à la main. 

 

 

Ma rencontre avec les MAEGHT

J'ai l'honneur de participer à l'aventure de la Galerie Jules Maeght depuis l'arrivée de Amélie et Jules à San Francisco il y a un plus d'un an. Ils ont aimé mon travail sur Burning Man et m'ont proposé d'être le curateur de mon exposition de la série "In The Middle Of Nowhere", organisée en partenariat avec la French American Cultural Society - Sophie Suberville ;  le vernissage de  cette exposition a eu lieu a  la Résidence privée du Consul de France à San Francisco, Pauline Carmona. 

 

Cette série "In the Middle of Nowhere" est ma vision du côté mystique du désert américain, le Black Rock Desert dans le Nevada, et de la nature éphémère des oeuvres d'art du festival Burning Man. Pendant une semaine, 70 000 personnes campent en totale autonomie, soumises aux conditions climatiques rudes: plus de 40 degres Celsius, le vent, les tempêtes de sable. Sur ce lac désséché, vieux de 30 millions d'années, des centaines d'oeuvres d'art sont là, statiques ou en mouvement, et la majorité des oeuvres en bois sont brulées avant la fin du festival . Art éphémère! 

 

"In the middle of Nowhere", ce sont ces  moments uniques et disparus que j'ai souhaité faire vivre pour toujours à travers mes photographies.  

 

 

Parallèlement, Jules et Amélie m'ont invité à les accompagner dans leur projet en tant que photographe de la galerie, en documentant  leurs visites des ateliers d'artistes pour préparer leurs expositions ; je photographie ces ateliers mysterieux centres de créativité, les artistes au travail mais aussi leurs rencontres avec Jules.

 

L'équipe de la Galerie Jules Maeght, Amélie, Jules mais aussi Luc Sokolsky est une Équipe formidable, généreuse et très professionelle. Ils ont cette intelligence de faire "le liant" entre l'art moderne et des artistes d'art Contemporain de la Baie de San Francisco, en mettant en présence dans cette galerie sublime sur Gough Street, des artistes de générations differentes comme Paul Bury, Kandinsky, Alexander  Calder avec  Kal Spelletich, Tracey Snelling, Marshall Elliott mais aussi récemment Pierre-Roy Camille et Zio Ziegler. Je n'oublierai jamais ce jour où Jules m'a remis un Kandinski entre les mains en me demandant de faire une photographie de l'oeuvre!

 

 

Mes inspirations

La "magie de la planète" est ma source première d'inspiration que de nombreux photographes ont su immortaliser dans leurs travaux :  mon premier maître en photographie est le brésilien Sebastiao Salgado, ses images des chercheurs d'or dans les mines de la Serra Pelada m'ont boulversé dès 1986 ; je suis fasciné par les portraits en N/B du génie  Arnold Newman qui a récemment fait l'objet d'une exposition au Contemporary Jewish Museum de SF, et j'aime aussi les images de Vivian Maier pour ces moments de "street art photography", de Raymond Depardon et enfin du  britanique Michael Kenna ou l'italien Luigi Ghirri pour leurs  paysages doux et pleins d'émotions.

 

Jules Maeght  m'a fait decouvrir récemment les photographes Clovis Prevost et  Ernst Scheidegger, le travail de ces deux artistes dans les studios de Joan Miro et  Alberto Giacometti génèrent une immense émotion que j'aimerais réussir à transmettre également dans mon travail.  À découvrir à la galerie Jules Maeght  à partir 11 juin 2015 - "Inside Out".

 

 

 

Où je vais? Et mes projets...

Ma série "In the Middle of Nowhere" est exposée à la galerie Jules Maeght de San Francisco jusqu'au 6 juin 2015, et nous travaillons en ce moment avec la galerie sur un fabuleux projet, la préparation d'une exposition avec Creative Growth à Oakland, Jules Maeght en étant le curateur. Je prends un immense plaisir à documenter  l'organisation de cette exposition (prévue en  Septembre) par des photos  de cet immense atelier où des artistes handicapés expriment leur vision du monde sous différentes formes. C'est un travail très émouvant et riche de rencontres magnifiques!

 

J'ai également créé un blog "Can I Take a Picture", portraits en images et histoires des personnes que je croise, artistes, galeristes mais aussi Francais installés aux U.S. "Can I Take a Picture" part du principe que en chacun de nous il y a une histoire, des images a partager... canitakeapicture.com 

 

 

 

Retrouvez l'univers onirique, magique et la créativité débridée de Burning Man révélés au travers du regard de Arnaud Gaertner.

 

 

IN THE MIDDLE OF NOWHERE

@ THE JULES MAEGHT GALLERY

149 Gough Street

Jusqu'au 6 juin 2015

julesmaeghtgallery.com

 

 

Articles liés

PAINTING IS THE PATTERN

Avec les oeuvres de Pierre Roy-Camille et Zio Ziegler

Du 6 mars au 23 mai 2015

Notre article

 

 

 

BURNING MAN 

Près de 30 ans d'histoire

Notre article

 

 

 

 

SEBASTIÃO SALGADO

Le Sel de la Terre - Documentaire