GAGNEZ VOS PLACES POUR LE CONCERT DE CHARLELIE COUTURE À SAN FRANCISCO

Les places ont été gagnées.

CharlÉlie Couture vient faire un tour en Californie. Après Los Angeles les 24 et 25 mars au Théâtre Raymond Kabbaz, il sera à San Francisco le 26. C'est le TLF qui l'y accueille pour un concert unique.

 

 

Gagnez 2X2 tickets

pour le concert de CHARLELIE COUTURE

le dimanche 26 mars 2017

au TLF. 

 

Il vous suffit de répondre à la question suivante.

Comment s'intitule son dernier album enregistré à Maurice en Louisiane?

  

Envoyez-nous votre réponse à [email protected]

Merci de n'utiliser qu'une adresse par personne.

Merci de préciser CHARLELIE COUTURE dans l'objet de votre email.

Merci aussi de préciser le nom à transmettre aux organisateurs pour les tickets.

2 gagnant(e) seront tiré(e)s au sort et recevront chacun(e) 2 places pour aller voir CharlElie Couture au TLF le 26 mars 2017.

Vous pouvez jouer jusqu'au samedi 25 mars 2017 @5pm.

Les gagnant(e)s seront notifié(e)s par email. 

 

 

CharlÉlie Couture a un talent pour surprendre. La dernière fois qu'on l'avait rencontré, c'était il y a plus de 10 ans, à New York, pour l'une de ses premières expos. Il venait d'y arriver et depuis, il y est resté. Il a New York à et au coeur (Cela dit, on le comprend, y vivre nous a fait le même effet !), il en a d'ailleurs fait un album New YorCoeur en 2006.

 

La peinture ne l'a pas empêché de chanter et vice versa. CharlÉlie enchaine les expos et les albums. 

 

Côté peinture... nous vous conseillons d'aller regarder ses toute dernières séries, avec ce côté Humans of New York qui est vraiment touchant, New York suggérée, rêvée en se fixant sur l'essentiel... dixit l'artiste lui-même.

 

 

Côté musique, CharlÉlie Couture est allé en Louisiane pour imaginer, composer, écrire et enregistrer son dernier album, Lafayette. Il y prend des airs cajuns qui lui vont comme si ils avaient toujours été les siens. Son album est une aventure, comme un rêve qu'il a a enfin réalisé. Et le résultat est poétique, chaloupé, triste et joyeux, les riffs de guitare s'enchainent avec les envolées de piano, de banjo et un ronronnement de cuivre. Écoutez Un jour les anges, du pur CharlÉlie comme on l'aime.

 

 

On a écouté l'album pour découvrir qu'une vieille connaissance, Zachary Richard (qu'on avait appris à connaitre dans une autre vie, à Montréal), avait accompagné CharlÉlie Couture parmi les musiciens qui ont participé à l'enregistrement de Lafayette dans les mythiques studios Dockside, à Maurice en Lousiane. La belle surprise.

 

 

Pour finir, on vous laisse lire les mots de CharlÉlie sur San Francisco... 

 

Cette semaine je quitterai New York mercredi pour aller faire quelques concerts sur la côte Ouest. D’abord je jouerai à Los Angeles les 24 et 25 et puis je monterai un peu plus au Nord à San Francisco…

À la fois Berkeley University et Silicon Valley, San Francisco autrement dit S.F. n’est pas une ville de S.cience F.iction, mais plutôt celle de ceux qui se sont réveillées du fantasme. San Francisco et une ville chantée, de ces airs qui ont bercé la vague hippie des années 70, San Francisco est pleine de sens et d’histoire. Une ville de poésie deep. 
L’urbanisme organisé dans un carré, à la pointe d’une presqu’île, SF est une métaphore géographique définie par les collines qui s’imposent par leur relief pentu. Up and Down, on n’arrête pas d’y monter et d’y descendre. 
Ashbury Heights, Castro, Fisherman’s Warf, Chinatown, Mission District, Downtown ou North Beach, les quartiers sont séparés les uns des autres comme si les états d’esprits de chacun ou ses particularismes, étaient protégés par le relief.

Je me souviens de la plongée dans le temps que j’ai faite en visitant l’île des pénitents punis appellée Alcatraz, (l’île des Pélicans). Dans ce lieu de détention, j’avais été captivé par l’incroyable mise en scène audio. Le casque sur les oreilles, replié sur moi-même comme un bad trip de LSD, j’avais plongé à l’échelle 1/1 dans un rêve dur, emporté par tous les bruits, fonds sonores, interviews et témoignages des détenus qui reconstituaient l’ambiance de l’endroit quand il était encore en usage. Al Capone, Machine Gun Kelly ou Alvin « Creepy » Karpis ( l’ennemi pulic N°1), j’étais Doc Barker abattu par un garde, ou Robert Stroud, l’homme aux canaris, (qui n’en a d’ailleurs jamais eu à Alcatraz), je les ai vus défiler comme des fantômes et j’ai tremblé devant la grille de Frank Morris et des frères Clarence qui tentèrent de s’échapper (voir « le prisonnier d’Alcatraz »)… Le réfectoire, les douches, et l’occupation par les indiens Sioux en 1968… cette visite m’avait tellement marqué que j’avais choisi une photo du grillage de la cour du pénitencier qui, érodée par le vent donnait une sensation que « la Liberté est comme le vent, plus forte que le métal », comme verso de la pochette du mon disque « forT Rêveur ».

Comme si les histoires, on les vivait à San Francisco, pour mieux les raconter à Los Angeles. 
J’ai hâte d’aller raconter là-bas les miennes, 
Moi qui vis depuis toujours dans une antichambre 
Entre rêve et réalité.

CharlElie
NYC 
Mars 2017

 

 

Nous, on a de la chance, les histoires, il va nous les raconter ici à San Francisco. C'est Frédéric Patto, qui dirige le TLF, qui l'accueillera sur scène dimanche soir.

 

Rendez-vous là-bas !

 

 

CHARLELIE COUTURE

@ TLF

1201 Ortega Street, San Francisco

Le dimanche 26 mars 2017

Pour acheter vos tickets, cliquez ici.

Crédit photo : JC Thibaut 

JC Thibaut PHOTOgrapher

 

 

 

La chanteuse française Marine Futin, a récemment quitté Brooklyn pour San Francisco. C'est à New York qu'elle a enregistré son album ''Qui danse''. Découvrez la sur scène au TLF en première partie de CharlÉlie. > www.marine.futin.fr

 

Elle a participé récemment à une session organisée par Blackbird, la marque très locale, qui fabrique ses guitares en Ekoa dans son atelier au coeur de la Mission.