Ce week end, je ne peux pas… J’ai Burning Man !

From Baker Beach to Black Rock Desert, 30 ans d'histoire pour un événment définitivement pas comme les autres.

 

Attention, c'est la Burning Mania ! Burning Man a ouvert sa 30ème édition le 28 août et laissera derrière lui un désert intact le 5 septembre 2016. Au printemps, vous aurez l'excuse... Désolé, j'ai Coachella. Et à la fin de l'été, désolé, j'ai Burning Man. Et ceux qui peuvent répondre cela sont assez chanceux, tant les tickets partent vite, dans un cas comme dans l'autre.

 

Le Festival, désormais mondialement connu, réunit chaque année, le temps d'une semaine, une communauté de plusieurs dizaines de milliers de personnes, pour célébrer l'art, la créativité, l'expression personnelle.

 

Pour vous faire envie, si cela était encore nécessaire, voici en mots et en images, proposés par des Français tombés sous le charme du Black Rock desert, un peu d'histoire et de vécu Burning Man.

 

L'événement a fait couler beaucoup d'encre, déclenché la farouche admiration ou l'agacement, voire la condamnation, chacun a son avis (sans parfois y être même allé) et depuis l'avènement de Facebook et d'Instagram, la ''Burningmania'' se traduit par la circulation massive de photos et vidéos pour laisser entrevoir à ceux qui n'y étaient pas, le succès sans pareil de cette rencontre et la richesse infinie de la créativité débridée des participants.

 

Cet événement, né du mouvement underground de San Francisco dans les années 80, a pris une ampleur sans pareil, et malgré ses 30 ans déjà, est demeuré d'une actualité et d'une modernité totale, tout en restant fidèle à ses idéaux premiers, sauf peut-être pour le prix qui s'est envolé dans les mêmes proportions que sa notoriété.

 

 

Commençons par quelques images, celles glanées par Arnaud Gaertner, littéralement tombé sous le charme de la foule, de l'ambiance, des gens, des artistes, de l'esprit. La Galerie Jules Maeght nous avait conviés en 2015 à un beau voyage avec l'exposition In the Middle of Nowhere.

 

Nous lui devons la photo en tête de notre article. retrouvez toute sa série en cliquant ici ou sur la photo ci-dessous.

 

Arnaud Gaertner Photography

 

 

 

 

Parlons aussi du film documentaire Dust and Illusions, réalisé par Olivier Bonin. Son objectif n'était pas de recréer Burning Man à l'écran, mais bien de suivre l'évolution, le cheminement de ce rassemblement sans équivalent, de tenter de comprendre comment les valeurs initiales ont pu perdurer (ou tentent de le faire) et continuent d'attirer une telle foule.

 

 La Contessa (spanish gallion): Aki Tanaka 2004.

 

On vous laisse regarder le trailer du film documentaire Dust and Illusions

 

 dustandillusions.com

 

 

 

Enfin, Laurent Le Gall est lui-aussi un passionné de Burning Man. On lui doit Burning Man Voyage in Utopia dont le trailer devrait vous inspirer.

 

 

 

L'engagement et la pasion de Laurent n'ont pas faibli depuis. Il a suivi David Best, s'en est inspiré pour un nouveau film film Temples of Life. Retrouvez l'interview sur Fromside2side.com parue l'été 2015. Après Burning Man - Temples of Life. Vous vous souvenez du temple de bois installé près de Hayes Street ? Après cette lecture, vous comprendrez mieux.

 

Suivez Laurent Le Gall sur Facebook.

 

 

 

BURNING MAN

Et naturellement, pour en savoir plus sur l'événement, connaitre ses 10 commandements, comment se remettre du BurningmanBlues, comment participer... tout est sur le site www.burningman.com